La collaboration DAF – DRH dans le projet Intéressement (1) Introduction

Les fonctions DAF et DRH sont aujourd’hui amenées à collaborer de plus en plus pour mieux piloter le business, contrôler les risques et transformer le capital humain en levier de croissance. En PME les 2 fonctions peuvent être confiées à une seule personne, DAF qui doit changer de point de vue en passant des cordons de la bourse au pilotage de l’humain, exercice confinant parfois à la schizophrénie.

Ces dernières années, les synergies sont devenues plus évidentes dans le contrôle de gestion sociale, la valorisation
de l’EBITDA, la gestion du turnover, de l’absentéisme et autres coûts cachés, la comptabilité verte (environnementale et sociale) ou la participation à la NAO. La collaboration entre les deux fonctions est déterminante pour l’efficacité de la politique de rémunération, particulièrement en matière d’intéressement. Réussir à collaborer sur un tel projet équivaut à répondre à plusieurs questions :

  • Quelle méthodologie pour concevoir la rémunération variable collective en bonne synergie ?
  • Comment DAF et DRH identifient-ils les objectifs de rémunération (sociaux, économiques, financiers) d’un
  • nouveau dispositif d’intéressement ?
  • Quels sont les principes de l’intéressement garantissant l’efficacité et la simplicité ?
  • Comment rédiger une formule de calcul lisible par tous les collaborateurs ?
  • Quels critères de calcul et objectifs associés retenir pour motiver à l’amélioration des performances ?
  • Quels sont les rôles de chacun dans les phases de conception, de déploiement et de suivi de l’intéressement ?

Maîtriser les étapes d’un projet d’Intéressement

La durée d’un nouveau projet d’accord d’intéressement est souvent sous-estimée par le binôme avec un risque de moindre collaboration dans les phases de déploiement et de suivi d’un système qui doit produire ses effets pendant plus de trois exercices.

Architectes du projet, DAF et DRH sont indispensables pour communiquer les objectifs aux équipes, expliquer le
système de calcul et négocier avec les IRP jusqu’à la signature du projet.

Par la suite, leur collaboration continue, période après période, garantira la bonne appropriation du dispositif par les managers qui devront piloter la performance des unités opérationnelles et fonctionnelles de l’entreprise et favoriser le feedback sur les succès et les échecs pour permettre au binôme de concepteurs d’ajuster les paramètres de calcul ou les objectifs associés aux critères de calcul de l’intéressement le cas échéant.

Les dernières actualités

Nos consultants

  • Contact Marseille - Lyon - Paris
  • Philippe WALLERICH
  • Tél. : 06 83 88 63 03
  • Mail : pw@conseilremuneration.fr
  • Contact Aix-en-Provence
  • Patrick DESPIERRES
  • Tél. : 07 82 13 36 50
  • Mail : dp@conseilremuneration.fr
  • Contact Nancy
  • Sylvain PHILIPPON
  • Tél. : 06 61 54 88 10
  • Mail : s.philippon@economies-charges.fr